Dimitri Vorbe libéré
Dimitri Vorbe, arrêté par l’immigration américaine est libéré sous caution après huit jours. Pour l’instant aucune mesure de déportation n’a été prise contre lui.

L’homme d’affaires Dimitri Vorbe a été libéré sous caution (bien que le montant n’a pas été divulgué)
par la justice américaine à la suite de son audition jeudi 27 août par un juge.
Après sa détention, dans un centre carcéral de la police de l’immigration pour extension de séjour,
le vendredi 28 août, il a pu regagner sa demeure dans l’État de Floride aux États-Unis.

Dimitri Vorbe libéré : mais ils n’est pas totalement tiré d’affaire

Dimitri Vorbe n’est pas totalement tiré d’affaire. Il doit revoir un juge de l’immigration
qui se penchera de nouveau sur son sort. À date aucune procédure d’extradition ou de mesure
de déportation n’a été déclenchée, contre lui aux États-Unis comme c’est le souhait du parquet
de Port-au-Prince. Mais, la bonne nouvelle c’est qu’il n’est plus au centre carcéral de Krome géré
par l’immigration américaine (arrêté vendredi 21 août).

L’homme d’affaires Haïtien, Dimitri Vorbe, farouche opposant au président Jovenel Moïse,
s’est réfugié aux Etats-Unis pour échapper à la justice haïtienne dans le cadre, d’un litige
qui oppose l’État Haïtien aux responsables de la compagnie SOGENER.

Le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Me Ducarmel Gabriel,
le 14 août dernier, avait sollicité l’assistance de l’immigration américaine, aux fins de rechercher
et de rapatrier Dimitri Vorbe qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt en Haïti.
Il avait avancé que Dimitri Vorbe se trouve actuellement aux Etats-Unis depuis plus de six mois
avec un simple visa de visiteur, en violation des lois américaines sur l’immigration.

Le 31 juillet dernier, sur ordre du juge d’instruction Mathieu Chanlate,
la justice avait procédé à la saisie et au gel des biens et des fonds faisant partie du patrimoine, des inculpés Réginald Vorbe Fils, Jean Marie Vorbe, Albert Edouard Dimitri Vorbe,
Agnes Elisabeth Débrosse susceptibles d’être produits de ces crimes et délits.

Les avocats de la famille Vorbe avaient toujours mis en avant la persécution du pouvoir en place, en instrumentalisant la justice contre leurs clients.

Zafehaitien.com

Lien source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *